Faire sa propre peinture? Easy!

Ce que vous devez avoir :

Pour faire sa peinture il vous faut du pigment + un liant + un mortier ou plaque de verre ou spatule. Pour la conserver, il existe des tube vides que vous remplissez vous-même.

Ce que vous devez savoir :

Il existe différents types de pigments,

  • minéral
  • végétal
  • organique
  • animal

Ces pigments sont notés avec un code, le Colour Index International,

 Exemple : PB15 est la couleur Bleu phtalo de composition Phtalocyanine de cuivre.

Ce code est noté sur les tubes de peinture que vous achetez, il vous permet donc de savoir quelle couleur contient votre peinture et s’il y a un mélange avec d’autres pigments ou pas.

Pour votre préparation de peinture, pensez que les pigments sont miscibles entre eux, vous pouvez donc créer vos propres couleurs à partir des pigments que vous possédez.

Vous trouverez cette liste de code ici.

Il existe différents liants selon ce que vous souhaitez obtenir :

-l’huile siccative (huile de lin, huile de carthame, huile de noix, huile d’œillette) pour la peinture à l’huile ;

-la gomme arabique (pour l’aquarelle et la gouache) ;

-les résines alkyde, acrylique ou vinylique pour les peintures du même nom ;

-l’œuf pour la tempera ;

-la cire pour la peinture à l’encaustique et les pastels à la cire.

Source Wikipédia

A savoir : Sachez que vos liants acryliques blancs deviennent transparents en séchant comme pour la colle. Cela n’a donc aucun impact sur vos couleurs.

Concernant la concentration de pigment et de liant, il n’y a pas véritablement de dosage. C’est à vous de voir ce qui vous convient le mieux, comme pour la cuisine ! Pensez seulement que plus vous mettrez de liant, plus votre peinture sera transparente.

Voici deux nuanciers de chez Sennelier et Schmincke qui vous permettront de vous familiariser avec les couleurs, leur tenue à la lumière ainsi que que leur opacité.

Astuce : N’hésitez pas à faire des essais sur un papier à côté de votre préparation et notez les quantités que vous avez mises afin de pouvoir recréer la même couleur ou la même concentration de couleur pour une prochaine fois.

N’ayez pas peur de vous lancer, vous n’êtes pas plus godiche que votre voisin.. C’est en se trompant que l’on apprend, et c’est aussi comme cela que l’on découvre certaines choses ! Alors, osez.

A bientôt !

(Cet article est susceptible d’être mis à jour au fil de mes découvertes)